8 messages

ESSAIS PRIVES BARCELONE I

Nicolas Demarez le 26/02/2018 à 20:28:05

Ici vos réactions jour par jour sur ces premiers essais de pré-saison 2018

#2 : ESSAIS PRIVES BARCELONE I

Nicolas Demarez le 27/02/2018 à 11:26:06

La première journée a fourni quelques petites pièce du grand puzzle 2018.

Mclaren et Sauber sont dans le coup ... et heureusement car ils étaient attendus au tournant. Les deux équipes roulent sans encombre pour le moment. Honda est au moins fiable. Pour le reste aucune lecture possible.

Seule info pas très réjouissante, la perte de Martini pour Williams en 2019. Déjà que ses choix de pilotes sont très largement discutables, voilà que le sponsor titre s'en va. Ca ne sent pas bon. La mise à l'écart de Kubika est à mon avis la plus grosse faute de l'intersaison. L'équipe a d'ailleurs toujours été réputée pour la gestion chaotique de leurs pilotes.

Même un peu moins rapide, Kubika aurait été un pilier de choix pour l'équipe. Si les pilotes ne donnent pas satisfaction (et ça ne m'étonnerai pas) , je pense  qu'il roulera en course dans l'année. Ce qui est dingue, c'est que si l'auto est rapide, ça risque d'être vendangé par la faiblesse du duo de pilotes. Torro Rosso est d'ailleurs dans le même cas avec Gasly (tout neuf même s'il promet) et surtout Hartley.

#3 : ESSAIS PRIVES BARCELONE I

Nicolas Demarez le 28/02/2018 à 13:50:25

Un moteur Honda fiable .... qui l'eu cru. Hartley se fend déjà de commentaires bien sentis à l'attention de Mclaren, pointant du doigt leur erreur d'avoir quitté Honda.

Si on s'en tient aux faits, force est de constater que les japonais semblent enfin parti dans la bonne direction, et ceci dés le début des essais de pré-saison. Si Honda pouvait s'aligner en Australie en ajoutant à cette fiabilité probablement retrouvée quelques dizaines de chevaux supplémentaires, le contrat 2018 serait déjà fort bien rempli.

En soi, la prestation de Torro Rosso en ce début d'essais privés est donc déjà une grosse surprise qu'il nous tarde de confirmer demain jeudi compte tenu de la météo d'aujourd'hui, presque avortée avec des températures glaciales et même de la neige sur la piste jusqu'en milieu de matinée.

#4 : ESSAIS PRIVES BARCELONE I

Bertrand le 28/02/2018 à 22:07:59

Slt Nico. Concernant Honda c'est le contraire qui m'aurait étonné, car ils n'ont pas changé leur architecture et que leur fin de saison 2017 était maitrisée côté fiabilité. C'est plutôt Renault qui me pose question, même s'ils se targuent d'avoir fait 10 fois plus de roulage sur banc que l'année dernière. Bon d'un autre côté j'ai le sentiment qu'ils cachent des choses à Viry.. de bonnes choses en l'occurrence. Bref, hâte de voir un peu la perf qui va sortir de ces blocs dans 3 semaines !

il est loin mon dernier titre, il est loin.. :/

#5 : ESSAIS PRIVES BARCELONE I

Nicolas Demarez le 01/03/2018 à 11:48:51

C'est inquiétant de voir que Renault semblerait arriver à Melbourne avec une approche moteur très conservatrice.


#6 : ESSAIS PRIVES BARCELONE I

DoctorF1 le 01/03/2018 à 22:00:54

Oui bizarre, d'autant plus qu'ils semblent avoir déjà prévu de se prendre une pénalité pour un 4ème moteur afin d'amener une autre évolution, donc pourquoi avoir besoin de brider leur moteur en début de saison dans ces conditions... ?

#7 : ESSAIS PRIVES BARCELONE I

Nicolas Demarez le 05/03/2018 à 16:13:01

Pour faire un bilan de ces 4 jours, on peut dire que les seules infos sont la relative fiabilité des blocs. Le roulage a été limité pour tous mais Honda et Renault semblent fiables, ce qui représente une bonne chose pour les deux constructeurs, en faiblesse de ce côté technique l'année dernière. La question de la fiabilité est évidemment anecdotique pour Ferrari et Mercedes. 

Pour Honda, on est pas loin du pèlerinage à Lourdes mais du côté de Renault, il semblerait qu'on ne soit pas beaucoup monté en puissance pour préserver le bloc. Abiteboul annonce un bloc fiable et une puissance délivrée de manière plus efficace .... mais le V6 ne développerai pour l'instant pas plus de chevaux qu'en 2017 !

Avec les gains de puissance annoncés par Ferrari et surtout Mercedes à l'inter-saison, on peut s'inquiéter pour Renault qui avoue, de fait et presque officiellement, que leur moteur sera encore plus en retard sur les blocs rouges et gris en début de campagne 2018. Aïe Aïe Aïe ...


Cela dit, de meilleurs éléments de réponses pourront être trouvés dés demain avec la dernière semaine d'essais privés à Barcelone.

Le roulage manquant cruellement aux équipes, ces 4 derniers jours devraient nous en dire beaucoup plus sur les forces en présence, d'auatnt que le temps sera clément pour les 4 jours de test.


#8 : ESSAIS PRIVES BARCELONE I

Bertrand le 05/03/2018 à 20:17:44

Cette histoire semble à 100% stratégique. D'un coté il y a la nécessité de ne pas brûler les étapes, d'établir au mieux le ratio perf/nombre de blocs pour l'année, il y a aussi le jeu de cache-cache des essais, et puis il y a à n'en pas douter une volonté de ne pas trop en donner à Honda, car la passerelle RBR est un danger potentiel.. Horner grogne déjà, pour la puissance, pour l'équité de la fourniture.. Je me demande ce qu'il y a vraiment derrière tout ça. Quoiqu'il en soit côté monoplace, chez Renault, si la bonne tenue à faibles températures augure de bonnes choses, il semblerait qu'il y ait eu un "big step"..

il est loin mon dernier titre, il est loin.. :/

Vous devez être membre et connecté pour poster un nouveau message

8 messages