8 messages

BILAN 2018 : Williams

Nicolas Demarez le 09/01/2019 à 14:08:43

EQUIPE : 


Il fallait bien un dernier .... mais on aurait pas parié sur un des poids lourds historiques de la discipline !

L'équipe de Grove avait pourtant bien négocié le virage technologique de 2014. En terminait 3ème du championnat, laissant Ferrari au pieds du podium, Williams 

paraissait solide aux avants-postes pour poursuivre l'ère hybride. Mais dés l'année suivante, les résultats ont commencé à se dégrader, jusqu'à cette calamiteuse campagne 2018propulsant l'équipe lanterne rouge. On serait tenter de pointer du doigt le duo de pilotes mais le raccourci est un peu facile. Certes, ni Stroll ni Sirotkin n'ont fait d'étincelles mais le pouvaient-ils ? Rien n'est moins sûr.

Massa et Bottas non plus, n'ont rien pu faire pour enrayer le déclin. Il faut dire que l'équipe traine derrière elle ses grands démons. Je n'hésiterais pas à dire que la gestion interne de l'équipe, historiquement compliquée à Grove est en parti responsable du désastre : 

Massa remercié, puis rappelé pour une année, en même temps que le baquet de Bottas en partance pour Mercedes était dévolu à un rookie n'ayant jamais fait d'étincelles... Mais voilà la mane financière du gamin Stroll était bienvenue. L'année suivante, Claire WILLIAMS persiste et signe Sirotkin.Là, encore la valise était attrayante sans qu'on soit bien certain des capacités réelles du Russe. Non content de cette cascades de décisions critiquables, Boom : l'équipe rappelle un certain Robert KUBICA au chevet de l'écurie. Ce recrutement audacieux et risqué montre à quel point l'équipe semble perdue dans le développement de sa monoplace. On ne signe pas un handicapé sévère de la main droite si les garanties de développement promises par le polonais (et forcément jaugées dans le détail par le staff) ne compensait pas, au moins, les interrogations sur sa vitesse de pointe.

Cette décision est donc à la fois un cruel désaveux de la part de l'équipe concernant sa capacité à gérer du développement à long terme autant qu'à fidéliser un bon duo de pilote.

2019 sonne donc comme un renouveau et un long chemin pour renouer avec l'élite. Nous le souhaitons tous, dans l'intérêt de la discipline en tant qu'écurie historique au si grand palmarès.


PILOTES : 

L'année 2019 sera celle des grandes réponses sur la vista de certains pilotes. A commencer par chez Williams !

Stroll parti se frotter à Perez, nous y reviendront, c'est donc Kubica qui sera attentivement surveillé par le microcosme F1 : confirmation de ses capacités de développement pour tirer l'équipe vers le haut et vista sur la durée d'une course ! Moi, je suis confiant. Déjà, c'est lui qui est choisi alors qu'il n'était pas le seul à financer son baquet. Ensuite, les F1 modernes, n'en déplaise aux puristes, sont bien moins fatiguantes qu'il y a 20 ans, ouvrant la voie à ce type de handicap et pourquoi pas aux femmes dans un futur proche.

Et puis franchement, si les résultats ne sont pas à la hauteur, invoquer le simple handicap de la main droite suffira à faire avaler la pilule. C'est donc un risque savament calculé de la part de Williams. Enfin, il sera comparé à un rookie qui devra avant tout être fiable avant d'être "vite".

De l'autre côté du garage, c'est donc Russel qui arrive dans le grand bain. Pour l'avoir suivi dans l'anti-chambre, le jeune britannique parait solide ... à défaut d'être une véritable bombe. La boucle est donc bel et bien bouclé pour le recrutement pilotes, en parfaite équation avec les attentes de l'équipe sur la complémentarité supposée des deux hommes.

#2 : BILAN 2018 : Williams

Bertrand le 11/01/2019 à 20:47:01

Tu n'as pas perdu ta plume Nico !

Au passage, toi qui pilotes, est-ce que tu as vu cette video ?

https://www.gpfans.com/en/articles/3898/you-pr-ck-verstappen-goes-full-crashtappen-with-iracing-road-rage/

il est loin mon dernier titre, il est loin.. :/

#3 : BILAN 2018 : Williams

Nicolas Demarez le 13/01/2019 à 12:52:47

ON est bien sûr que c'est le vrai ?

#4 : BILAN 2018 : Williams

Bertrand le 14/01/2019 à 20:33:18

J'ai lu que ces simulations sont assez élitistes et que les noms des participants sont récupérés sur leurs cartes bancaires.. Tu connais ça infiniment mieux que moi.

il est loin mon dernier titre, il est loin.. :/

#5 : BILAN 2018 : Williams

Nicolas Demarez le 15/01/2019 à 13:24:58

Je ne roule plus mais c'est vrai qu'un certain Rubens Barrichello avait envoyé une fois ses temps sur GTR2. On avait récupéré ça sur notre plateforme.


#6 : BILAN 2018 : Williams

Bertrand le 15/01/2019 à 21:34:35

En tous cas le Maxou il semble rapide aussi sur simulateur.. A ton avis l'un avec l'autre ou pas forcément ? Je veux dire si tu es rapide en piste, est-ce que tu es rapide en simu ? Le contraire semble plus compliqué.

il est loin mon dernier titre, il est loin.. :/

#7 : BILAN 2018 : Williams

Nicolas Demarez le 17/01/2019 à 15:59:09

Alors ça c'est très aléatoire, je n'ai pas trop d'avis sur le sujet.

#8 : BILAN 2018 : Williams

Boxer le 18/01/2019 à 21:14:24

C'est triste pour Williams, mais le système actuel de la F1 n'est plus fait pour les équipes indépendantes d'une usine.

J'ai bien peur que leur saison 2019 ressemble à 2018.

Content de revoir Robert mais ça fait longtemps, aura t'il toujours le bon rythme ? Avec les F1 actuel, son handicape sera t'il "transparent" ? ou comme tu le dit Nicolas, la bonne excuse si les résultats ne sont pas à la hauteur.

     TOUS AVEC JULES #17

Vous devez être membre et connecté pour poster un nouveau message

8 messages