2 messages

BILAN 2018 : [Racing Point] Force India

Nicolas Demarez le 04/02/2019 à 16:02:56

EQUIPE :

 

Cette équipe est sans doute la meilleure écurie lorsqu'on pose l'équation Budget – Performance. Avec des fonds plutôt modestes, l'écurie encore indienne en début d'année 2018 réalisait des prouesses chaque année en affichant des performances de tout premier ordre dans le début de peloton. Pourtant, les difficultés budgétaires liées aux frasques financières de son patron indien ont bien failli la voir disparaitre de la grille.

Il aura fallu une grosse pression de la FIA pour trouver un repreneur et éviter de retomber sous la barre dangereuse des 10 engagés en championnat du monde. Coup de tonnerre dans le paddock, c'est le père de Lance Stroll, alors pilote Williams qui raffle la mise et sauve l'entièreté de l'écurie aux voitures roses. A titre purement sportif, on ne peut que se féliciter du sauvetage de Force India, quelque soit la manière dont cela a été fait. Désormais, l'écurie baptisée en cours d'année Racing Point Force India démarrera l'année 2019 avec son nouveau nom : Force India F1 Team.

Ne reste plus qu'à espérer une gestion sérieuse de la part du staff pour permettre à cette équipe, devenue une valeur sûre de la dicipline, de continuer son joli bout de chemin dans la catégorie reine.

 

PILOTES :

 

C'est très certainement l'équipe la plus bouillante depuis 2 ans. Au sujet des pilotes, Feu Force India a dû gérer deux pilotes que je qualifierais de très orgueilleux. C'est tout simplement l'équipe ayant connu le plus d'accrochages entre ses deux pilotes, devant Mercedes à l'époque Hamilton – Rosberg.

L'écurie indienne a tout fait pour préserver la liberté de piste des deux hommes mais a dû sévir à deux reprises, tellement les manoeuvres étaient chaudes entre les deux voisins de garage.

En toute honnêteté, si on a une bonne idée du caractère bien trempé de Perez depuis ces débuts en F1 depuis 8 ans, je ne peux qu'être déçu d'Esteban Ocon. Le français n'a pas su gérer l'adversité face à Perez. Pourquoi ? Parceque même dominé en qualifs par le Français, l'expérience et la solidité du natif de Guadalajara en course a déstabilisé le Français plus d'une fois. En se posant systématiquement en victime après chaque accrochage, Ocon a fini par entamer sa réputation. D'autant qu'il a répété ce comportement avec chacun de ces acrrochages même avec d'autres pilotes,  3 paramètres ont fini par le mettre sur la touche en 2019.

Le premier, c'est évidemment le rachat de l'équipe. Perez apportant une manne financière non négligeable (n'oublions pas non plus son talent certain !). Le second, le rapatriement programmé du fils de Stroll dans l'écurie désormais familiale. Le troisième enfin qui peut se discuter : sa bourde monumentale au GP du Brésil face à Verstappen et surtout cette manière de se victimiser encore une fois lorsque le néerlandais est venu le pousser un peu après course.

Du coup, à part prendre la place de Bottas en 2019 si le finlandais n’est pas prolongé, je vois mal où le Français pourrait atterir en 2020 après cette année sabbatique.

#2 : BILAN 2018 : [Racing Point] Force India

Boxer le 08/02/2019 à 18:47:16

Faut laisser la chance au produit mais ça risque d'être bien compliqué pour eux.

Perez sera devant Stroll sauf si contrat dit le contraire.

Règle de base, on ne fait pas d'ombre à celui qui vous nourrit (permet de rester/continuer à rouler en F1) sinon il peut couper les vivres.

     TOUS AVEC JULES #17

Vous devez être membre et connecté pour poster un nouveau message

2 messages